Interview Arthur SANCHEZ et Maxime DAVID Coach U 15 Régional 2

Arthur et Maxime vous venez de rejoindre les rangs du FC Martignas / Illac où l’on vous a confié l’encadrement des U 15 A, évoluant la saison prochaine en Régional 2.

Voici mon interview en quelques questions pour vous faire mieux connaître au sein du club et à l’extérieur.

  1. Arthur et Maxime pouvez-vous nous dire Qui êtes-vous et d’Où venez-vous ?

  Arthur : je suis né à Bordeaux. A 19 ans, après un bac ES, je vais entamer ma 2e année d’étude à la fac en économie et droit, au sein de la licence AES. Je vis avec mon frère chez mes parents qui sont séparés mais habitent tous deux à Saint Aubin de Médoc. Mon frère est lui-même joueur avec les U15 R2 du FCMI.

 Maxime :  j’ai 24 ans, et je viens de la région parisienne, où j’ai habité 10 ans. Je suis arrivé à Cestas en 2006, et j’y ai vécu pendant 13 ans. J’habite désormais avec ma fiancée, Marion, à Villenave d’Ornon. Concernant ma profession, je travaille pour l’entreprise Techniseal et je suis responsable commercial du secteur Grand Ouest.

2 Quel est votre parcours chez les footeux ? 

 Arthur : mon parcours dans le football en tant que joueur fut assez expéditif dans la mesure où j’ai commencé à jouer pour Saint Aubin des U6 jusqu’au U14.

A 14 ans j’ai totalement arrêté de joueur au football, même dans un cadre de loisirs car mon état de santé ne me le permettait plus. Néanmoins, étant très attaché à mon club et au terrain en général, je suivais mon frère chaque samedi, et au fur et à mesure des rencontres je me suis rapproché du coach en place pour lui proposer mon aide et c’est comme cela que j’ai commencé à entraîner ma première équipe, des U11 A de Saint Aubin.

J’ai continué de suivre la génération 2006 en tant qu’éducateur principal avec les U13 A deux années de suite, puis les U15 A la saison dernière.

Durant ces 4 années le club m’a proposé de me former et j’ai pu certifier le CFF1 et le CFF2. Pour cette 5e saison, j’ai rejoint les rangs du FCMI en tant qu’éducateur principal avec les U15 R2 et les U11 C.

J’officierai également le mercredi après-midi au sein de l’Académie, dans le cadre des journées de perfectionnement pour les U11. Mon rôle est surtout porté sur l’analyse vidéo et la sensibilisation sur l’hygiène de vie du sportif.

 Maxime : j’ai été joueur pendant 10 ans, 2 ans en région parisienne dans le club de Savigny sur Orge puis 8 ans au SAG Cestas, où j’ai évolué au niveau départemental et régional. J’ai commencé au poste d’ailier, puis à partir des U15, suite à un choix tactique de mon ancien coach, j’ai commencé à apprendre le poste de numéro 10. Puis j’ai fini numéro 6 lors de ma dernière année de foot en tant que joueur U19.

J’ai arrêté de jouer car j’ai commencé à entrainer les U9 et U13 en tant qu’adjoint, lors de ma dernière année de joueur et le coaching est devenu une évidence pour moi. Ne pouvant assumer la double casquette de joueur et entraineur car encore étudiant à Tech de Co Bordeaux à l’époque, j’ai décidé de me focaliser sur le coaching.

Après les U9 (2ans) et U13 (adjoint), j’ai coaché pendant 2 ans les U11 (équipe 4, puis équipe 2) tout en étant l’adjoint sur des U17 de mon mentor, Sylvain Acheritéguy, qui m’a coaché pendant 2 ans en U17/U19, et qui est devenu un véritable ami depuis cette expérience de coaching à ses côtés.

Après 2 ans en U17 PH, nous sommes montés en U17 DH. Une année exceptionnelle, tant avec les U17 qu’avec mon équipe 2 U11, où j’ai eu la chance d’entrainer une des plus belles générations du club, avec mon fidèle adjoint Vladimir Stupar.

J’ai également validé mon CFF1 cette année-là. Et je ne peux pas ne pas mentionner Fabien Barron, qui m’a accompagné dans mon développement d’éducateur pendant plusieurs années.

Pour des raisons personnelles et professionnelles, j’ai arrêté de coacher pendant 2 ans, puis j’ai repris le coaching en Septembre 2019 avec les U15 départementaux de Cestas. Une saison très particulière, notamment avec le Covid.

Enfin, j’ai quelques expériences de coaching à l’étranger, puisque j’ai entrainé pendant 1 mois et demi à l’école de football de Chengdu en Chine tout en développant la structure globale du club; en Indonésie et au Pérou, dans des écoles de village souhaitant développer des activités sportives et enfin en Afrique, près de Livingstone en Zambie, où j’ai coaché l’équipe du village de Maramba pendant plus d’un mois. Ces expériences ont probablement été les plus enrichissantes de ma vie.

3) Serez-vous aussi joueur chez les Séniors ?

  Arthur : non je ne jouerais pas cette année, faute de temps mais aussi du fait de mon état de forme qui ne me permettrait pas de jouer une saison de foot en club. Mais retrouver les terrains en tant que joueur est un objectif que je garde dans un coin de ma tête, et pour lequel j’ai une grande envie !

 Maxime : non, pour les mêmes raisons que lorsque j’ai dû arrêter de jouer il y a 6 ans déjà.

4) Cette saison vous récupérez le groupe U 15 A en Régional 2, avec l’aide également de Kévin OLIMPA, comment allez-vous vous partager la tâche ?

  Arthur : cette année j’ai la chance non seulement d’entraîner avec le Directeur Sportif du club, Kévin Olimpa, mais très certainement avec 2 autres coachs qui pourront m’épauler pour avoir l’encadrement le plus qualitatif possible.

En tant que principal je serai présent sur toutes les séances, dont j’ai la charge tant dans leur conceptualisation que dans leur animation. Mais il est certain qu’avec l’arrivée de 2 éducateurs supplémentaires je serai amené à prendre plus de recul sur les séances, notamment dans l’animation pour avoir une vision globale de l’entraînement.

Sur le début de saison notre fonctionnement en duo est très complémentaire, Kévin apporte son expertise et son expérience aux joueurs par petites touches tout au long de la séance, et montre l’exemple dans les jeux auquel il participe parfois. Lors des moments de pause entre les exercices, nous échangeons pour améliorer et aménager la séance.

 Maxime : Arthur sera le coach principal de l’équipe sans aucune ambiguïté là-dessus. Kévin, qui est aussi directeur sportif du club, apportera à Arthur et au groupe en général toute son expérience de joueur de haut niveau et sa connaissance du jeu.

Il sera présent à la majorité des entrainements et à quelques matchs. Pour ma part, je ne serai présent que par intermittence, à savoir aux entrainements du vendredi et à la plupart des matchs le week-end. Je ferai en sorte d’apporter le maximum quand je serai là, que ce soit à Arthur et aux joueurs.

5) Comment a évolué votre effectif U 14 de la saison précédente, coaché par Mathieu Chanturier en Régional 2, avez-vous des nouvelles recrues ?

 Arthur : l’effectif, que j’avais rencontré à plusieurs reprises la saison dernière, notamment lors d’un match amical, a au final très peu évolué. Nous avons perdu deux joueurs, un défenseur central et un attaquant, et nous avons eu l’apport d’une part d’Éthan Bernadac, un joueur offensif polyvalent en provenance du Taillan-Médoc et d’autre part d’un petit groupe de joueur que le coach de la B, Kévin Jean, a ramené avec lui et dont pour l’instant un seul d’entre eux joue avec moi, il s’agit de Mathis Aguilas.

Cette continuité donne l’avantage aux joueurs de se connaitre et de former un groupe homogène et soudé.  

6) Maxime nous nous sommes connus en 2015 comme éducateurs au SAG Cestas, comment es-tu arrivé au FCMI ?

J’ai rencontré Mathieu Chanturier lors de mon CFF1, le contact est tout de suite passé et nous sommes amis depuis plus de 3 ans maintenant. Mat me contacte chaque fin d’année pour me proposer un poste d’éducateur au sein du club, et pour diverses raisons ce n’était jamais le bon moment pour moi.

Cette année, j’étais censé arrêter de coacher pour non seulement me focaliser sur d’autres projets personnels, mais aussi pour ne plus subir le stress de l’an dernier où j’étais dans le speed en permanence, mon travail m’obligeant à partir chaque semaine en déplacement dans tout l’Ouest de la France.

Mi-Août, Mathieu m’envoie un message m’expliquant qu’Arthur et Kévin cherchaient quelqu’un de plus pour encadrer l’équipe. Il m’explique le projet, et me met très à l’aise d’un point de vue organisationnel, conscient de mes impératifs. J’ai rencontré Arthur et Kévin par la suite, le contact est très bien passé et nous sommes visiblement sur la même longueur d’ondes. J’ai donc accepté la proposition tout de suite après cette rencontre, et je suis ravi de pouvoir continuer à fouler les pelouses cette année.

7) Avez-vous programmé des matchs amicaux ? 

Oui, nous jouerons dès le vendredi 28/8 à l’extérieur contre les féminines de Gradignan, puis nous enchaînerons des matchs chaque samedi, tout d’abord à domicile contre Saint Médard (U15 D1), puis à Caudéran (U14 R1).

Ensuite nous recevrons Blanquefot (U15 R2) et enfin nous cherchons une équipe pour le samedi 26 septembre, dernier week-end avant le début du championnat.

8) Arhur tu as participé en juillet dernier à la présentation de la nouvelle politique de jeu mise en place par Mathieu et Kévin, quels sont tes objectifs ?

La nouvelle politique de jeu mise en place par Mathieu et Kévin nous a été en partie présentée au mois de juillet afin d’en établir les grandes lignes. Notre objectif est de développer le joueur, notamment son intelligence de jeu pour qu’il soit acteur du jeu et sa technique pour qu’il soit le plus à l’aise possible sur le terrain.

La coordination, la prise d’informations et l’intensité de la séance sont aussi des axes de travail qui furent abordés. L’idée est de proposer collectivement un football attractif, basé sur des phases de préparation longues et un pressing important pour dominer l’adversaire, tout cela sous un système de jeu préférentiel en 4-3-3 mais qui n’est pas rigide. Évidemment je m’inscris totalement dans cette philosophie la !

9) Arthur et Maxime, avez-vous d’autres passions dans la vie ? Maxime, je sais pour t’avoir suivi sur les réseaux sociaux que tu es parti comme un routard faire le tour du monde, peux-tu nous parler de cette expérience hors du commun ?

 Arthur : je consacre un temps énorme au football, mais je ne suis pas spécialement un grand consommateur de matchs de football ou de presse autour du monde professionnel (mercato, classement…).

Même si mon corps m’en empêche trop souvent, j’adore faire du sport (cyclisme, natation, tennis).

Je suis aussi un auditeur conséquent de rap, jusqu’à 4-5 h par jour en vacances et je passe aussi pas mal de temps à étudier des textes historiques et politiques. Évidemment il m’arrive de combiner certaines activités entre elles sinon il me faudrait des journées de 48 h pour tout faire rentrer !

 Maxime : j’ai effectivement d’autres passions dans la vie. La moto, les animaux, la nature en font partie. Tout comme les sensations fortes d’ailleurs.

Mais le voyage est clairement ma passion la plus dévorante. En effet, j’ai réalisé un Tour du Monde avec Marion, d’octobre 2018 à juin 2019. L’expérience la plus dingue de ma vie où nous avons fait tous les continents. Nous avons travaillé dans des écoles, rencontré des cultures et des gens fabuleux, vu des paysages magnifiques. Le retour en France a d’ailleurs été compliqué. Si un jour je peux me le permettre, je passerai ma vie sur la route… et sur les terrains de foot !

Pour conclure, je tiens à répéter que je suis très content de découvrir ce club et je remercie Mathieu, Arthur et Kévin pour leur confiance. Je ferai au mieux pour apporter ma pierre à l’édifice lorsque je serai présent.

Et merci à toi Guy pour cette interview !

Merci Arthur d’avoir défendu ton rôle comme si tu présentais une thèse sur la capacité à manager une équipe et des jeunes footeux.

Merci Maxime d’avoir accepté mon jeu de questions/réponses et heureux de te retrouver 5 ans après sous nos nouvelles couleurs en Jaune et Bleu.

Au plaisir de faire un bout de route ensemble et comme le disait Montaigne :

« Qui ne se donne loisir d’avoir soif, ne saurait prendre plaisir à boire ».

 Guy PUJOL dit l’ARIÉ…..JOIE