Arbitrage : les grands débuts de Julien RIET

Samedi 17 octobre 2020 Julien RIET, joueur U15 au FC Martignas/Illac, débutait en tant qu’arbitre officiel sur la pelouse d’Arlac. Le confinement n’aura pas eu raison de sa motivation et après de longs mois d’attente, il a enfin pu donner son premier coup de sifflet.

Entre ses débuts de bénévole au tournoi de présaison U11 de notre club l’an passé et ce match Arlac – La Brède, il s’est écoulé plus d’un an, preuve que le projet de Julien s’est construit sur la durée. Il y a eu les formations, l’examen et bien entendu le confinement, tombé à quelques jours de son premier match. Il a donc fallu prendre son mal en patience. L’occasion cependant d’apprendre les dix-sept lois du jeu, de poser les bonnes questions et peut-être d’observer « les collègues ».

Evidemment il était un peu tendu, notre Julien, en arrivant au stade. La peur de rater des fautes, d’oublier une formalité d’avant match, de mal appliquer les règles, des réactions des joueurs ou du public… Toutes ces occasions de tomber sur un arbitre en oubliant que c’est avant tout un adolescent en apprentissage.

Heureusement depuis deux saisons le District de Gironde a mis en place un système d’accompagnement des arbitres débutants, jeunes ou adultes. En plus de son père et son oncle venus le supporter, Julien pouvait donc compter sur les conseils d’Arnaud Lafourcade, arbitre de Ligue.

L’échauffement, indispensable pour un sportif

Une fois la tablette validée et l’échauffement terminé, l’heure tant attendue arrivait : le coup d’envoi d’un match et peut-être d’une longue carrière.

Arlac exploitait d’entrée deux erreurs de la défense brédoise et se mettait à l’abri. Julien tâtonnait surtout dans ses placements, souvent un peu loin et un peu en retard, heureusement sans conséquences sur le déroulement du match. Les « Ecureuils » creusaient peu à peu l’écart malgré une bonne opposition des visiteurs. La preuve en est, leur unique but que n’aurait pas renié Benjamin Pavard.

Au final, bien conseillé à la pause par Arnaud Lafourcade, Julien aura mené son match sans anicroche et même sans cartons. L’excellent climat de la rencontre et l’attitude très correcte des deux éducateurs auront permis que ce premier match soit un bon souvenir. Il y en aura de plus difficiles mais cela aussi fait partie de l’apprentissage !

Au cœur du jeu
 

Premières impressions :

« J’appréhendais énormément ce match et j’étais énormément stressé mais la bienveillance des coachs, de tous les joueurs et de mon accompagnateur m’ont rassuré. Le match s’est bien déroulé avec des joueurs très courtois. Je suis content d’avoir fait ce premier match car celui-ci m’a mis en confiance pour les prochains. »

Julien et son accompagnateur

MERCI à Alain FAUGEU, l’arbitre référent du FCMI, pour cette excellente mise en valeur de Julien, un jeune à qui l’on peut souhaiter un avenir ascensionnel à la manière de Pierre Corneille :

 « Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point

 le nombre des années. »

Guy PUJOL dit l’ARIE…..JOIE

1 Réponse